Vous êtes ici : Accueil

NTIC ET GENRE : Gala de Clôture Du concours TECHMOUSSO 2016

lundi 11 juillet 2016 10:16

La première édition de la compétition Techmousso présidée par la Ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Madame  Euphrasie Kouassi Yao, fêtait sa soirée de clôture le jeudi 7 juillet 2016 à l’hôtel Radisson Blu en présence de tous les acteurs du secteur Genre.

Pour mémoire, il faut rappeler que le concours Techmousso est une initiative du Millenium Challenge Corporation (MCC), l’organisme d’aide des Etats-Unis, en partenariat avec « l’initiative Data 2x de la Fondation des Nations Unies et de la Fondation World Wide Web.

Il vise à aider les structures et institutions en charge de la gestion de la question du genre et à disposer de données féminines fiables au niveau national et à participer à la création d’une synergie de collaboration avec les différents partenaires.

 

Après donc plusieurs mois (avril à juillet 2016) de travail abattu par le MCC et ses collaborateurs, meublés entre autre par des ateliers de concertation des acteurs ; des appels à candidature et les présélections ; le lancement officiel de la compétition ; un diner gala des Awards a bouclé la compétition ce jour.

 

Sur les vingt(20) équipes concurrentes présentées au jury, seules trois(3) meilleures solutions sont récompensées avec des chèques allant de 3 mille à 10 mille Dollars US. 

Le groupe MAFUBO a remporté le premier prix d’une cagnotte de 10 000 Dollars US, le groupe MCM a remporté le deuxième prix d’une cagnotte de 5 000 Dollars US et le groupe LARIT/LABTIC a remporté le troisième prix d’une cagnotte de 3 000 Dollars US. 

 

Le groupe MAFUBO a présenté le projet vulgarisation des Tics en salle d’accouchement, consultation prénatales et post natales en vue de la réduction des décès maternels.

 Le groupe MCM a présenté le «  Pass Santé+ Mousso » qui est un bijou connecté grâce à la technologie QR code, ce support permet à ses propriétaires de stocker, outre d’autres types d’informations, ses informations médicales. Le groupe LARIT/LABTIC quant à lui, a présenté le projet prévenir et lutter contre les violences basées sur le genre (VBG) en Côte d’Ivoire, qui permettra de recueillir des informations de façon anonyme sur les VBG, afin de créer une cartographie pour une éventuelle prise de décision.