Vous êtes ici : Accueil

LE MINISTERE DE LA PROMOTION DE LA FEMME, DE LA FAMILLE ET DE LA PROTECTION DE L’ENFANT EN COLLABORATION AVEC LE COCOFCI SENSIBILISE LES NOUVEAUX MAJEURS POUR UNE INSCRIPTION MASSIVE SUR LES LISTES ELECTORALES.

lundi 18 juillet 2016 14:51

Le Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant en collaboration avec le Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) a organisé une grande rencontre de sensibilisation à l'intention des ONG et  associations de jeunes de Côte d’Ivoire. C’était ce vendredi 15 juillet 2016 à la salle de conférence dudit ministère. L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser ces jeunes pour la majorité, des nouveaux majeurs sur l’importance de leur enrôlement sur la liste électorale pour les élections futures en Côte d’Ivoire.  

Selon Madame Yakiéma Diabaté Kouyaté, représentant, la Ministre Euphrasie KOUASSI YAO, L’enrôlement est un devoir qui permet à tout citoyen d’affirmer son  droit de vote et d’ être un acteur incontournable dans le processus de  prise de décisions et de développement de sa nation. « C’est un devoir pour tous, surtout pour vous, les jeunes qui représentez l’avenir de ce pays. La Côte d’ Ivoire a besoin de votre voix » a-t-elle insisté.

Déplorant  le faible taux d’inscription de la jeunesse en général et en particulier des jeunes filles sur les listes électorales, elle a indiqué que la Commission Electorale Indépendante (CEI) a tout mis en place pour faciliter l'opération de révision et d'inscription sur les listes électorales. Il suffit de se rendre dans le centre de recensement le plus proche, muni de sa carte nationale d’identité ou du certificat de nationalité.

 Poursuivant, la représentante de la Ministre a remercié ses hôtes d’avoir répondu nombreux à l’invitation du Ministère et du COCOFCI. Elle les a engagé à s’approprier ce processus de révision et d’enrôlement sur les listes électorales avant la fin, prévu pour le 24 juillet 2016. Elle les a enfin mis en mission pour sensibiliser les membres de leurs différentes associations. 

Les participants que sont les ONG et associations ont à leur tour salué cette initiative qui leur a permis de s'informer davantage et d’exprimer leurs différentes préoccupations sur le sujet. Ils ont promis œuvrer dans la mesure de leur possibilité, pour être le relais du Ministère auprès de leurs camarades en vue de l’inscription massive de la jeunesse ivoirienne sur  les listes électorales.