Vous êtes ici : Accueil

Prise en charge d’un enfant malade de surdité et de cécité : « La mère et la fille traduisent leur reconnaissance au Ministère en charge de la protection de l’enfant.

vendredi 6 octobre 2017 14:45

« Avant notre départ pour l’Italie où ma fille doit y subir un contrôle médical,  nous venons dire  merci à la Ministre Mariatou Koné pour tout son appui. Grâce au Ministère, ma fille est en train de retrouver la santé » a déclaré Eboua Rolande, la mère de la petite Effia Aimé Myriam Ornella, à sa sortie d’une audience le jeudi 05 octobre 2017, avec le Professeur Kouamé N’guessan, Chef de Cabinet au Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité.

 En effet, la fillette de sept ans environ était atteinte depuis la naissance d’une surdité bilatérale et d'une cécité totale.Après deux interventions en Italie grâce à un  partenariat entre le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité  et l’ONG italienne KIM ONLUS, Effia Aimée Myriam entend, parle et voit désormais.  Dans la cadre de son suivi médical, la fillette et sa mère ont été accompagnées à l'aéroport dans la soirée du jeudi 05 octobre par une délégation du Ministère en charge de la protection de l’Enfant, conduite par le Docteur Ouattara Namizata, et de certains responsables de l’Organisation Non Gouvernementale italienne KIM ONLUS. « Je voudrais au nom du Ministère souhaiter un bon voyage et surtout un prompt rétablissement à la petite Effia. Qu’elle nous revienne en parfaite santé» a indiqué le Professeur Kouamé N’guessan.

Par ailleurs, il n’a pas manqué de féliciter l’ONG Kim Onlus pour ses  actions en faveur des enfants : « Les ONG sont des acteurs très importants pour l’Etat. Lorsqu’elles posent des actes salutaires, nous ne pouvons que les féliciter », a-t-il soutenu.

Depuis 2015, date du partenariat entre le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité et l’ONG italienne KIM ONLUS qui assure  la prise en charge sanitaire, médicale et psychosociale des enfants malades issus des classes défavorisées, ce sont quatre enfants malades qui se sont envolés pour l'Italie pour y suivre des soins afin de recouvrer la santé. Pour le responsable de l'ONG, tout ceci est la preuve que la Ministre et son Cabinet restent très sensibles à toutes les questions qui touchent à la famille et à  la protection de l'enfant.