Vous êtes ici : AccueilFiltrer les éléments par date : mars 2016

Ensemble pour l’autonomisation de la Femme en Côte d’Ivoire

 

 

Il s’est tenu récemment au Pavillon Nennya sis à Angré-Abidjan, un déjeuner débat avec pour thème : « les femmes de côte d’ivoire dans tout le processus de développement ».

Ce déjeuner débat a vu la participation effective de Madame Euphrasie KOUASSI YAO, Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant ; Monsieur Jean Louis BILLON, Ministre du Commerce ; Madame Paulette Badjo EZOUEHU, Ministre des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques ; de Madame Marie-Goretti N’DUWAYO, Représentante résidente d’ONU Femmes en Côte d’Ivoire et S.E.M HIROSHI Kawamura, Ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire ainsi que bien d’autres  partenaires  au développement.

 

Activité annexe de la célébration de la Journée Internationale de la Femme édition 2016, ce déjeuner débat a été un cadre  de réflexion sur l’approche à utiliser dans le traitement des questions de Genre afin de garantir la progression vers l’égalité des chances pour tous, hommes et femmes.

 

A cette occasion, la Ministre Euphrasie KOUASSI YAO a  fait un plaidoyer pour la mobilisation de moyens techniques  et financiers conséquents afin de faire bénéficier des activités génératrices de revenus aux femmes vulnérables et démunies en vue de leur protection et autonomisation.

 

La Représentante  Résidente de ONU Femmes, Madame Marie-Goretti N’DUWAYO ainsi que l’ensemble des partenaires présents au déjeuner ont exprimé leur engagement à travailler en collaboration avec le Ministère en charge de la promotion des femmes, sur le Leadership et la participation politique des femmes de côte d’ivoire ; l’élimination des violences faites aux femmes et aux jeunes filles, et l’autonomisation économique des Femmes .

 

Pour rappel, sachez qu’en 2014, le Japon et l’ONU Femmes ont réalisé en partenariat avec le Ministère un projet sur l’autonomisation des Femmes par des activités génératrices de revenus dans le Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, puis en 2015 avec l’ONUDC, le Ministère a conduit un projet sur la traite des enfants. Toutes choses qui ont permis à notre pays d’enregistrer des avancées positives dans l’amélioration des conditions de vie des populations cibles. C’est donc, dans le cadre de la poursuite et du renforcement de la coopération avec les partenaires au développement, chose à laquelle la Ministre Euphrasie YAO accorde du prix, que s’ouvre dans la même veine, en cette année 2016 une nouvelle ère pour les femmes du Nord de la Côte d’Ivoire.

 

Ce fut des échanges très fructueux qui dégageront les jours à venir de réelles perspectives de projets en faveur de  la jeunesse, en particulier, les jeunes filles et des femmes de Cote d’Ivoire.

 

Publié dans Actualité

La Ministre Euphrasie KOUASSI YAO à la tête d’une forte délégation

 

Chaque année, à la faveur de la commémoration de la Journée Internationale de la Femme, se tient la session annuelle de la commission de la Condition de la Femme.

Cette année 2016, la Côte d’Ivoire est largement représentée à travers une délégation que conduit le Ministre en charge de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Madame Euphrasie KOUASSI YAO.  Les travaux ont démarré depuis le 14  et connaitront leur fin le 22 du mois en cours.

La Ministre Euphrasie KOUASSI YAO, à l’occasion de cette session, a déjà prononcé une déclaration relative à « l’autonomisation des femmes et le lien avec le développement durable », dans laquelle la Ministre est revenue sur les acquis de l’autonomisation des femmes dans le processus de développement de la Cote d’Ivoire. 

La Ministre a mis en exergue dans son allocution, les lois réprimant toutes les formes de violences à l’égard des femmes et les mariages précoces, de la nouvelle loi sur le mariage qui permet aux femmes mariées  et responsables de familles de bénéficier au même titre que l’homme de la réduction de l’impôt général sur le revenu et de la nouvelle loi qui rend obligatoire la scolarisation de tous les enfants âgés de 06 à 16 ans. 

Toujours selon la Ministre, outre ces dispositions légales, notre pays a renforcé le Fonds d’appui aux femmes afin de mettre ces dernières à l’abri de la précarité et entrevoir l’avenir avec sérénité.

La Commission de la Condition de la Femme est l’organe principal intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes. Cet organe adopte essentiellement des conclusions concertées sur des thèmes prioritaires formulés pour chaque année. Elles contiennent une analyse du thème prioritaire et un ensemble de recommandations concrètes. Pour cette année, la Commission de la Condition de la Femme a retenu comme thème, dans la dynamique de développement durable ; « l’autonomisation des femmes et le lien avec le développement durable »

Ce thème prioritaire met en relief l’interconnexion des enjeux d’autonomisation des femmes et de développement durable comme en témoigne le domaine critique intitulé «  les femmes et l’environnement  » où il est indiqué que les « les femmes ont un rôle à jouer dans l’adoption de modes de consommation, de production et de gestion des ressources naturelles durables et écologiquement rationnels ». 

A cette 60ème session au siège des Nations Unies, le Ministre Euphrasie KOUASSI YAO va saisir cette occasion pour organiser une tribune d’échanges sur la valorisation des compétences féminines à travers son expérience du Compendium des compétences Féminines  de Côte d’Ivoire avec certains pays ayant manifesté le désir d’en savoir davantage.

Panels, tables rondes, réunions et autres audiences figurent sur l’agenda du Ministre.     

 

Publié dans Actualité

La célébration officielle de la JIF édition 2016 s’est tenue le mardi 08 Mars 2016 au stade de l’INJS à Abidjan Marcory. Cette célébration, faut-il le rappeler s’est tenue en présence du couple présidentiel et de plusieurs membres de gouvernement. Aussi, Femmes intellectuelles, cadre de haut niveau, Femmes de tout niveau, Femmes rurales, organisations Féminines, Femmes des secteur public et privé, jeunes filles… toutes, venues des quatre coins du pays se sont mobilisées pour célébrer dans l’allégresse, la journée qui leur est spécifiquement dédiée.
Ce 08 Mars, les  femmes de Côte d’Ivoire à travers chants, danses, témoignages, défilés, engagements et allocutions ont marqué autour du Thème : « Autonomisation de la femme, Défis et opportunités pour l’épanouissement de la Famille » leur reconnaissance au Président de la république pour cette disposition politique qui place la question du genre et de l’autonomisation des femmes au nombre des priorités de l’Etat.
N’est-ce pas à juste titre que la Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Madame Euphrasie KOUASSI YAO a initié le slogan « le moment est favorable, et ce moment c’est maintenant »…
 Que d’opportunités à saisir, dans cette dynamique de construction d’une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020. La femme a de façon légitime sa  place à prendre…
L’occasion était toute trouvée pour la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, marraine de la cérémonie, de joindre l’acte à la parole en offrant un important lot d’équipements d’une valeur globale de 80 millions de Franc CFA à ses filleules. Pour rester dans le cadre du thème développé cette année, afin de véritablement rendre les femmes autonomes, elle a offert du matériel composé entre autres de chaises, de casques de coiffure, de machine à coudre, de bouteilles de gaz, des paires de bottes, des pulvérisateurs, des congélateurs, des cannes anglaises, des tricycles et  des brouettes.
Ce matériel est destiné aux femmes handicapées, aux instituts de formation et d’éducation féminine(IFEF), aux couturières, aux commerçantes, aux coiffeuses et aux agricultrices.
 Le vendredi 11 Mars 2016, la Directrice de Cabinet du Ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Madame GREKOU née TOURE Noëlle Caroline a procédé dans l’enceinte du stade de l’INJS, au nom de la Ministre à la remise solennelle des dons aux différents récipiendaires à savoir : l’association AMEPOU, les Femmes du Compendium des Compétences Féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI), l’Association Dominique OUATTARA basée à ANYAMA, les IFEF d’Abidjan, les Femmes d’attecoubé, les Femmes de Port-Bouet, les Femmes du vivrier, les Femmes de Cocody et l’association Nationale des Femmes sourdes de Côte d’Ivoire.
Elles se sont félicitées de la générosité de la Première Dame, qui depuis l’accession de son époux à la magistrature suprême, ne cesse de multiplier les actions de développement pour l’épanouissement et l’intégration socio-professionnelle des Femmes.

Publié dans Actualité

La Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l'Enfant mobilise ses équipes pour la prise en charge psychosociale.
 

Dimanche noir pour notre pays. La ville historique de Grand Bassam a été la cible d'une attaque terroriste endeuillant ainsi de nombreuses familles. L'on dénombre à ce jour de source officielle 16 morts et plusieurs blessés. La ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Euphrasie Kouassi YAO  en mission à New York au États unis  depuis le samedi 12 Mars pour prendre part à la 60 ième session de la commission de la condition de la Femme du 14 au 24 Mars 2016  a dépêchée une mission d'expert au chevet des blessés internés dans différents hôpitaux d'Abidjan. Conduite par le conseiller Technique Ebenezer Ago, cette délégation constituée de la cellule d'écoute, l’unité medico social et de la direction de la communication s'est donc rendu sur le terrain dans l'objectif d'assurer la prise en charge psychosociale des victimes. Ainsi à travers une caravane la délégation s'est rendu d'abord au CHU de Cocody puis au CHU de Treichville, ensuite la Clinique de l'indénié enfin à la PISAM. A l’étape de Treichville l’équipe a rencontré une forte délégation gouvernementale conduite par Madame la Première Dame, Dominique OUATTARA qui venait apporter son soutien aux victimes de l’attaque de Grand Bassam. Il s'est agit de façon concrète dans toutes les étapes de la visite de s'enquérir de l'État psychique des malades, de prendre toutes les informations utiles afin de poursuivre la prise en charge psychosociale une fois la prise en charge médicale terminée. Ce sont les sentiments de soutien et d'empathie du ministre que l'équipe est aussi allée communiquer à toutes ces familles, ces femmes et ces enfants touchés par cet évènement. Ce sont des familles de toute nationalité qui ont reçu le soutien de Madame la Ministre Euphrasie Kouassi YAO.


Publié dans Actualité

A l’instar des autres pays du monde, la Côte d’ Ivoire a célébré l’édition 2016 de la Journée Internationale de la Femme (JIF), ce Mardi 08 Mars. La cérémonie officielle organisée à cet effet par le Ministère  en charge de cette thématique s’ est tenue à l’ Institut National de la Jeunesse et des Sports ( INJS), à Marcory.  Ce grand espace aménagé pour l’occasion n’a point boudé le monde. Nul n’ a voulu se faire conter l’ l’évènement. Les populations, fièrement drapées dans le pagne de la JIF sont venues massivement des quatre coins du pays pour célébrer la femme autour du thème : « Autonomisation de la femme : Défis et Opportunités pour l’épanouissement de la famille ». 

L’auguste délégation de personnalités était conduite par le couple présidentiel. Le Maire de la commune de Marcory, Monsieur ABY Raoul a souhaité la traditionnelle « AKWABA » à l’assemblée. Il a ensuite exprimé sa joie et l’honneur de voir sa commune accueillir cette prestigieuse cérémonie. La Ministre Euphrasie KOUASSI YAO a, à son tour, indiqué que le moment est favorable pour l’autonomisation de la femme, son élévation et sa pleine participation à l’épanouissement de sa famille et au développement de son  pays. Elle a  ajouté qu’il appartient à celle-ci de se « lever » car ce moment, c’est maintenant.

Après cette exhortation, place fut faite à la marraine de la JIF 2016, la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA. Combattante infatigable de la cause de la femme, Madame Dominique OUATTARA a remercié la Ministre Euphrasie au nom de toutes les femmes de Côte d’ Ivoire pour leur permettre de vivre ces moments magiques. Mentionnant les acquis en matière de promotion du genre, la marraine a relevé les défis majeurs. Elle a surtout rassuré toutes ses sœurs et filles sur sa détermination et son engagement à œuvrer davantage pour leur bien-être et leur épanouissement. Joignant l’acte à la parole, elle a fait d’importants dons de matériels d’une valeur totale de quatre-vingt (80) millions suivi de dons en espèce de dix (10) millions du Président de la République.

Plusieurs artistes de renom dont Affou KEITA et JC Pluriel ont fait danser la foule et les officiels, permettant à tous de vivre des moments festifs et inoubliables.

 

Publié dans Actualité

La ville de Bouafle à été choisi pour abriter la célébration éclatée de la Journée internationale de la Femme (JIF), Edition 2016. Aussi cette population a répondu massivement à l'invitation de la Ministre en charge de la Femme, Madame Euphrasie KOUASSI YAO. Femmes, hommes, vieux, jeunes et enfants, tous ont pris d'assaut ce Jeudi 03 Mars le Centre Socio sportif de Bouafle. Ils étaient tous drapés dans le pagne de la JIF. Le soleil ardent qui a tenu à être également au rendez-vous n'a point émaillé la volonté des femmes de cette localité. Elles sont venues marquer ce moment par leur engouement et leur engagement pour leur Autonomisation. 

 

Se succédant au pupitre, les autorités de la ville ont reconnu la bravoure des femmes de Côte d'ivoire en général et particulièrement celle de la Marahoué. Femmes rurales, elles sont la manne nourricière du pays. Se levant très tôt, au mépris des frasques du temps, elles attaquent champs et marchés pour desservir en produits viviers la Côte d'Ivoire toute entière et au-delà. Le Premier magistrat de la ville Monsieur LEHIE Bi Lucien a souligné que Bouafle porte à souhait le sobriquet de Ville Bonheur" VB". Selon lui, la Marahoue est riche de ses femmes battantes. Elles font le bonheur de leurs familles. Elles participent pleinement à la vie économique, sociale, culturelle et politique de la ville. En clair, ces femmes sont des actrices incontournables du développement local. Elles sont la fierté de la Marahoué. 

C'est pourquoi, cette célébration a été l'occasion de primer la femme et l'époux modèles. Madame N'GORAN Née Brou OUSSOU Viviane, désignée femme modèle, doit cette reconnaissance à son courage et ses actions menées pour son Autonomisation. Partit de rien, ne sachant ni lire et écrire, elle a su braver les difficultés pour s'imposer aujourd'hui comme une grande femme d'affaire. Présidente de coopérative agricole, elle a reçu au titre de l'année 2015 le prix d'excellence décerné par le Président de la République. L'époux modèle, Monsieur OGOU s'est quant à lui distingué par son soutien inconditionnel et constant à son épouse dans sa lutte pour son Autonomisation. Aujourd'hui, elle est  à la tête d'une grande chaîne de restaurants de renom dans la région.

La Ministre Euphrasie KOUASSI YAO, qui a toujours fait la promotion des compétences féminines s'est réjouie de ces témoignages. Prenant la parole, elle a tout d'abord rendu hommage à ses aînées qui l'ont précédée à la tête de ce département ministériel pour la mission fort exaltant accompli pour la promotion du genre et l'autonomisation de la Femme. Ensuite, elle a salué le courage des femmes en mettant un accent particulier sur le travail de celles de la Marabout. Elle a soutenu ses félicitations par le fait que celles-ci, grandes productrices et commerçantes vivrières, elles assurent la sécurité alimentaire. Elles sont le moteur de l'équilibre et l'épanouissement de leurs familles. Elles font le développement de la Marahoué. Avançant dans ses propos, Madame Euphrasie KOUASSI a dit l'entière confiance que le Président de la République SEM Alassane OUATTARA place en la Femme. C'est pourquoi, il fait de la promotion du genre et l'autonomisation de la femme une priorité. Cette thématique est d'ailleurs le 4ème pilier du plan d'action des chefs d'état de l'union Africaine.

"Le Président et le Gouvernement ivoirien sont résolument engagés aux côtés des femmes. Il appartient donc à celles-ci d'œuvrer davantage pour leur Autonomisation et la promotion de leurs droits. Les femmes de Côte d'Ivoire doivent prendre dorénavant les rennes du train de l'émergence. " A-t-elle conclut.

Notons que les festivités de la JIF 2016 ont été lancées le Jeudi 25 Février devant un parterre de personnalités dans la salle de Conférence du Ministère des Affaires étrangères.

 

Publié dans Actualité