Vous êtes ici : AccueilFiltrer les éléments par date : septembre 2016

Mme Euphrasie Kouassi YAO et UNACTION visitent l’Unité Genre ‘’YETIKOUN’’ 

Dans le cadre de la lutte contre les violences basées sur le genre en Côte d’Ivoire, le lundi 19 septembre 2016, la Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Euphrasie KOUASSI YAO a visité un centre de lutte contre les violences basées sur le genre et les violences faites aux enfants en compagnie de la représentante de l’ONU Femme en côte d’ivoire, Mme Goretti N’DUMAYO et la représentante de UN ACTION et plusieurs membres des Nations Unies (UN).

Lors de cette visite, la coordonnatrice de l’unité  genre du commissariat du 17ème arrondissement de Yopougon Niagon « Unité Genre YETIKOU » a présenté les cas de violences déjà traitées et a montré les méthodes utilisées pour réagir face à ces violences.

La Représentante résidente d’ONU FEMMES, Mme Goretti N’DUMAYO est intervenu au nom de la grande famille des Nations Unies et à indiquer que UNACTION veut élargir ses domaines d’action dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. C’est tout le système des Nations Unies (UN) qui s’implique dans cette lutte et portera un regard sur les doléances faites par l’Unité Genre YETIKOUN.

Quant à la Ministre Euphrasie Kouassi YAO, elle a félicité toutes les actions menées par l’unité du commissariat du 17ème arrondissement de Yopougon et les a encouragé à continuer dans cette lancée. Elle a souhaité une visite de partage d’expériences de ladite  cellule genre  dans d’autres centres de lutte contre les violences basées sur le genre et les violences faites aux enfants pour approfondir leur connaissance dans ce domaine et adopter d’autres stratégies plus efficaces pour lutter contre ces violences. Aussi a-t-elle ajouté que le gouvernement de Côte d’Ivoire s’engage à lutter fermement contre les violences faites aux femmes.

 

 

Publié dans Actualité

Ce samedi 17 septembre a pris fin la formation des jeunes filles diplômées du Cocof-Ci.

C'est en somme des enseignements théoriques et pratiques qui ont meublé ces trois jours de formation.

les jeunes filles se sont réjouies de leur participation à ces séances de formation et sont retournées satisfaites et heureuses de tout ce qu'elles ont appris.

Aussi elle s'engage a faire connaître le Cocof-Ci et a y faire adhérer plusieurs jeunes filles et Dames toutes compétentes.

Publié dans Actualité

Ce Mercredi, la Ministre Euphrasie Kouassi YAO a eu une séance de travail avec la Directrice Générale de l’Office National de la Population (ONP) sur l’état des lieux de la mise en œuvre du projet l’Autonomisation des Femmes et le Dividende Démographique au Sahel (SWEED).

Le Projet SWEED comprend trois (3) Composantes :

-Autonomisation des femmes et des filles à travers le renforcement de leur capacité économique et l’appui à l’amélioration du maintien de la jeune fille dans le cursus scolaire ;

-Renforcement de l’accès des populations aux Services de la Santé Maternelle, Infantile, Reproductive et de la Nutrition (SRMIN) ;

-Développement des capacités d’analyse et de plaidoyer sur le dividende démographique au niveau national avec un volet Régional.

 

Publié dans Actualité

Euphrasie KOUASSI YAO, la Ministre de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant était dans la région du Goh le samedi 10 septembre 2016. Elle s’y rendue pour procéder à l’investiture de la présidente de la Fédération des Associations Féminines de Ouragahio, Madame Gohiri Solange. Cette entité qui regroupe divers secteurs  d’activité du monde agricole, vise  à la  valorisation la gente féminine, à promouvoir l’entre-aide, l’union et la solidarité entre ses membres pour améliorer  leur condition de travail et de vie en vue de leur autonomisation.

Pour renforcer ce rapprochement communautaire, la Ministre en charge du département de la femme, y est allée les mains chargées. En effet, Euphrasie Kouassi Yao a offert du matériel composé essentiellement de machines à coudre, de congélateurs, de chaises et de mégaphones d’une valeur d’environ 09 millions lors de cette cérémonie officielle d’investiture .

 Pour la Ministre, « si on veut aller à l’émergence, au développement et à la cohésion sociale, il faut donner les moyens aux femmes en vue de leur autonomisation ».

Profitant de sa présence dans la région du gôh, la Ministre a exhorté ses sœurs au pardon, au rassemblement autour des projets fédérateurs, aussi les a-t- elle invité à aller résolument à la paix et à l’unité facteur de développement.

Le Président de la République a besoin des fils et filles de Côte d’Ivoire à ses côtés a-t-elle martelé.

Saisissant la balle au bond, la présidente de la fédération des associations féminines de Ouragahio, Gohiri Solange, adressant ses remerciements au ministre n’a pas manqué de souligner que « la ministre Euphrasie  Kouassi Yao est la seule femme ministre en fonction à avoir effectué une visite officielle à Ouragahio ».

 Pour la réussite de cette activité, le Ministère a bénéficié de la collaboration de  l’UNFPA à travers son programme d’appui à la prévention et à la gestion pacifique des conflits en côte d’Ivoire qui vise à éduquer les femmes à la culture de paix.

En marge de cette cérémonie, la Ministre a exhorté  l’ensemble du corps préfectoral du Gôh à poursuivre la sensibilisation et  la mobilisation des femmes de toutes les couches sociales  en vue de leur inscription massive au compendium des compétences féminines qui permet aux femmes « de sortir de l’obscurité pour être à la lumière », a-t-elle conclu.

 

Publié dans Actualité

Euphrasie KOUASSI YAO, la Ministre de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant était dans la région du Goh le samedi 10 septembre 2016. Elle s’y rendue pour procéder à l’investiture de la présidente de la Fédération des Associations Féminines de Ouragahio, Madame Gohiri Solange. Cette entité qui regroupe divers secteurs  d’activité du monde agricole, vise  à la  valorisation la gente féminine, à promouvoir l’entre-aide, l’union et la solidarité entre ses membres pour améliorer  leur condition de travail et de vie en vue de leur autonomisation.

Pour renforcer ce rapprochement communautaire, la Ministre en charge du département de la femme, y est allée les mains chargées. En effet, Euphrasie Kouassi Yao a offert du matériel composé essentiellement de machines à coudre, de congélateurs, de chaises et de mégaphones d’une valeur d’environ 09 millions lors de cette cérémonie officielle d’investiture .

 Pour la Ministre, « si on veut aller à l’émergence, au développement et à la cohésion sociale, il faut donner les moyens aux femmes en vue de leur autonomisation ».

Profitant de sa présence dans la région du gôh, la Ministre a exhorté ses sœurs au pardon, au rassemblement autour des projets fédérateurs, aussi les a-t- elle invité à aller résolument à la paix et à l’unité facteur de développement.

Le Président de la République a besoin des fils et filles de Côte d’Ivoire à ses côtés a-t-elle martelé.

Saisissant la balle au bond, la présidente de la fédération des associations féminines de Ouragahio, Gohiri Solange, adressant ses remerciements au ministre n’a pas manqué de souligner que « la ministre Euphrasie  Kouassi Yao est la seule femme ministre en fonction à avoir effectué une visite officielle à Ouragahio ».

 Pour la réussite de cette activité, le Ministère a bénéficié de la collaboration de  l’UNFPA à travers son programme d’appui à la prévention et à la gestion pacifique des conflits en côte d’Ivoire qui vise à éduquer les femmes à la culture de paix.

En marge de cette cérémonie, la Ministre a exhorté  l’ensemble du corps préfectoral du Gôh à poursuivre la sensibilisation et  la mobilisation des femmes de toutes les couches sociales  en vue de leur inscription massive au compendium des compétences féminines qui permet aux femmes « de sortir de l’obscurité pour être à la lumière », a-t-elle conclu.

 

Publié dans Actualité

La 1ère édition de la  Foire des Institutions de Formation et d’Education  Féminine (IFEF) s’est ouverte  le vendredi 09 septembre 2016, sous la présidence de la ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Mme Euphrasie KOUASSI YAO, en présence de plusieurs personnalités. 

 Les projecteurs illuminent les installations de l’espace Sococé des deux Plateaux pour faire découvrir aux populations les énormes potentialités de ces centres de formation.

S’exprimant à l’ouverture de cette foire,la ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Mme Euphrasie KOUASSI YAO, a remercié les différents partenaires pour les actions qu’ils mènent en faveur du développement de notre pays et en particulier en faveur de la promotion et de l’autonomisation des femmes,de la réduction des inégalités entre les sexes et de lutte contre les Violences Basées sur le Genre. 

C’est donc à juste titre, qu’elle souhaite un renforcement du  partenariat en vue de l’atteinte des objectifs communs poursuivis.

« L'autonomisation de la femme est le processus par lequel la femme acquiert suffisamment de capacités pour produire des richesses et maitriser la gestion de ces richesses pour son propre épanouissement, celui de ses enfants, de sa famille voire de sa Communauté», a-t-elle déclaré. 

Avant de clore son propos, la ministre a dressé le bilan de l'année académique écoulée. "Pour l’année scolaire 2015-2016, ces IFEF ont enregistré 4.737auditrices in situ, 4.712 bénéficiaires hors IFEF et 11.164 femmes de groupements encadrées dans le cadre de leurs activités d’autonomisation (formation à la gestion coopérative, la comptabilité simplifiée et le budget familial)".

Deux anciennes auditrices des IFEF, Mme yofoa Anne et N’Douba  Aline, ont exhorté leurs sœurs et filles déscolarisées à s’inscrire dans les IFEF, pour un mieux-être et leur autonomisation.

Après la coupure du ruban symbolique, Euphrasie KOUASSI YAO, accompagnée des personnalités, a visité les stands pour apprécier le savoir-faire de ces valeureuses dames qui ont egalement procédé à la vente des articles réalisés.

Les Institutions de Formation et d’Education  Féminine (IFEF), il faut le rappeler, sont des structures parascolaires où des offres alternatives d’éducation sont proposées pour assurer à la population féminine analphabète ou déscolarisée, une formation et un encadrement spécifique susceptible de faire d’elles de véritables agents de développement. Elles sont les premières structures d’éducation et de formation féminine non formelle dont notre pays s’est doté.

Et cela, dès l’année 1958 pour faire face à la problématique de la sous scolarisation des filles. 

Depuis leur création, les objectifs assignés à ces structures ont connu des évolutions pour s’adapter aux besoins de la société en perpétuelle mutation.

Ainsi, de la simple initiation à la lecture, à l’écriture et au calcul, les foyers féminins aujourd’hui IFEF sont appelées à doter les filles et les femmes de qualifications et de compétences indispensables à leur autonomisation, à leur contribution à l’amélioration des conditions de vie de leur communauté et à leur participation au processus de développement du pays.

 

Initié par le Ministère de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, à travers sa Direction de la Formation et de l’Autonomisation de la Femme (DFAF), en collaboration avec la NSIA et l’UNFPA, cette foire constitue une tribune d’exposition des produits exécutés par les IFEF, destinés à la vente.

Les lampions se sont éteints sur l’évènement le samedi 10 septembre 2016.

 

Publié dans Actualité

Jeudi 1er sept 2016, à l’hôtel du District d’ Abidjan, au Plateau, Madame Euphrasie KOUASSI YAO, Ministre de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant a échangé avec les femmes leaders sur les défis et perspectives pour une participation efficiente de celles-ci aux élections locales et législatives. Elle a indiqué que son département travaille au respect d’au moins 30% de femmes aux postes électifs au mieux à l’atteinte de la parité pour une représentativité effective de celles-ci aux postes électifs et à la promotion du genre.

« Chères femmes leaders, je salue votre détermination qui vous a permis de surmonter les pesanteurs sociales qui nous enfermaient dans un cocon et nous empêchaient de s’élever. Je salue toutes les femmes potentielles ou candidates confirmées aux élections locales et législatives.  Aucun effort ne sera ménagé pour booster le nombre de candidatures féminines et les soutenir ». a –t-elle soutenu.

Heureuse des avancées notables enregistrées par la COCOFCI, elle a lancé un appel à l’endroit de la gente féminine à adhérer à cette structure. « Inscrivez vos sœurs, vos filles, vos amies et mêmes vos mamans à adhérer à la dynamique impulsée et à s’inscrire massivement au compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire », a lancé Mme Euphrasie KOUASSI YAO.

Notons que Quelque 200 femmes leaders issues des partis politiques inscrites au compendium des compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI) ont été outillées en juin et en août à travers une formation approuvée par le ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, pour les aider à une participation efficiente aux élections locales et législatives à venir.

 

 

Publié dans Actualité